Dans nos mains de rite

oui je savais moi qui ne sais rien

que je reviendrais

au coeur de cette saison secrète

où l’on passe du désir à l’acte

après avoir cherché en vain

à y poser ses mots

que je reviendrais à ce vivre pour rien

qui danse sur ses pointes discrètes

et chante tout bas avec les oiseaux

on ne fait jamais que tourner

autour des cercles que l’on a provoqués

avant d’y laisser un matin

les débris de coquillages

que l’on serrait dans des poings durs

comme une chambre odorante

au berceau de tes épaules aujourd’hui

à leur silence que rien n’inquiète

j’arrache tous les visages pour apprendre le mien

et dans nos mains de rites

et dans l’amphore de nos hanches

s’abreuve désormais une mer majeure

plus lente et plus sûre

 

Barbara Auzou

4 réflexions sur “Dans nos mains de rite

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s