Fugacité CCCIII

Photo Julie

la main passée par l’origine et ce sang qui bat au delà du sens

mineur     tu pars à la suite d’un nuage dans un ciel déserté      résolument

ailleurs   on devine le frisson aux tambours des vallées

plus rien n’est étranger à nos songes

et les mots qu’aucune peau ne protège

n’en reviennent pas de s’endormir aussi loin d’eux-mêmes

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Fugacité CCCIII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s