Fugacité CCCLVIII

Photo Julie

ne faisons aucun bruit qui pourrait effrayer la vie et disperser son rose sourire

protégeons encore l’arbre le chant de l’oiseau qui s’en échappe dans un élan de pur éclat

l’extrême lucidité ne donne jamais de leçons de choses

son silence et sa tendresse vont ensemble et elle noue dans son dos

des bras à n’en plus finir qui mettent fin à la querelle du jour et de la nuit

 

Barbara Auzou.

12 réflexions sur “Fugacité CCCLVIII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s