Bruissement du silence

bruissement du silence

S’en tenir à un chemin de terre

le regard confiant accordé aux choses

un appétit couvé dans sa poche d’air

demeuré doucement à distance du coeur et des yeux

puis se taire malgré le tambour devant l’imminence du sens

son issue dérobée à engendrer tout ensemble de nouveaux nuages

et de nouveaux soleils Ô insensée dont s’entend partout le silence!

 

Barbara Auzou.

 

Lettre de Maria Casares à Albert Camus (24 janvier 1950)/ Réponse d’Albert Camus le 26 janvier.

casares 2

Je continue Proust- Parfois il m’enchante, parfois il m’ennuie, parfois il m’agace.

Dis-moi mon chéri, n’était-il pas pédéraste par hasard? Il écrit souvent comme une femme…Mais bon, dans l’ensemble j’aime bien le lire. Son style me charme à la manière de la musique arabe, et je ne sais pas pourquoi il me plonge dans une ambiance qui m’était bien familière durant toute mon enfance, l’ambiance de luxe chaud et de rêverie paisible…

camus

Mais oui Proust était homosexuel! Je croyais que tu le savais…Continue. Tu m’en parleras plus longtemps…

Une mauvaise nouvelle: George Orwell est mort. Tu ne le connais pas. Écrivain anglais de grand talent ayant à peu près la même expérience que moi et exactement les mêmes idées…Il y avait des années qu’il luttait contre la tuberculose. ..Mais laissons cela

Je t’aime dans l’hiver aussi tu le sais bien puisque nous avons si peu d’étés à nous…

Albert Camus/ Maria Casares, Correspondance (1944-1959)

Traction-Brabant 88

J’ai reçu aussi ce jour le numéro 88 de Traction-Brabant…

Y figurent 3 de mes poèmes: Et si l’on vous demande, Clair-obscur et Sans nulle mesure

ainsi que, en page centrale, la recension de L’EPOQUE 2018 de Patrice Maltaverne que j’avais déjà publiée ici.

Je remercie donc Patrice Maltaverne. Le numéro 88 au prix de 2€ 60 est à commander ici.

traction-brabant 88

traction brabant 2

MENTHES-FRICHES est arrivé!

J’ai eu le plaisir de recevoir ce matin quelques exemplaires de mon second recueil MENTHES-FRICHES (dessin de première de couverture par NIALA) publié chez 5sens Editions…

Il sera disponible à la vente sur le site de l’éditeur d’ici trois semaines…On peut néanmoins le trouver en pré-commande ici

Merci au passage à mon ami Pierrick.

Menthes friches 1

C’est un recueil de 100 pages regroupant plusieurs sections…

-Variations autour de la menthe

-Variations autour du jardin

-La porte étroite du jardin de l’enfance

-L’arbre à soie

-Dans l’Atelier

-Cartes postales aux enfants que nous sommes toujours

Pour chacune des sections j’ai convoqué en exergue des auteurs qui me sont chers:  Seamus Heaney, Colette, Marguerite Duras,Philippe Jaccottet, Albert Camus, René Char….

seamus

Capture bleue menthes-friches

Voici la dernière page du recueil:

derniere page du recueil

 

LABYRINTHE / J-L BORGES

borges

Il n’y a pas de porte. Tu y es
Et le château embrasse l’univers
Il ne contient ni avers ni revers
Ni mur extérieur ni centre secret.
N’attends pas de la rigueur du chemin
Qui, obstiné, bifurque dans un autre,
Qu’il ait une fin. De fer est ton destin
Comme ton juge. N’attends pas l’assaut
Du taureau qui est homme et dont, plurielle,
L’étrange forme est l’horreur du réseau
D’interminable pierre qui s’emmêle.
Il n’existe pas. N’attends rien. Ni cette
Bête au noir crépuscule qui te guette.