L’Atelier poésie du collège de Clères remporte le prix spécial Jury pour la huitième année consécutive….

 

L’Amopa a décerné cette année encore le prix spécial jury de la jeune poésie au livret « N’arrête pas ton Char » ….Bravo à mes élèves!

20190502_084246

capture

WP_20190205_003

 

Je félicite mes élèves…Remise du prix le Mercredi 22 mai à 15h. CRDP¨de Mont-Saint-Aignan »…

Atelier théâtre: Le Marchand de Venise (Suite)

Répétitions un peu particulières aujourd’hui puisqu’il manquait 7 élèves, partis en Allemagne et que cela s’est déroulé dans ma propre salle dont il a fallu pousser tout le mobilier…

20190326_093441.jpg

 

20190326_094636.jpg

20190326_102256.jpg

Répétitions de quelques passages-clés du Marchand, avec les conseils d’Angèle…Jeudi, ce sera au même endroit mais en anglais!

Atelier théâtre: suite des répétitions ou quand on réinterprète Le Marchand de Venise…

Les répétitions s’enchaînent à un rythme soutenu jusqu’à la fin Mars. Jeudi dernier les élèves de troisième ont fait la connaissance d’Angèle qui leur donnera des extraits du Marchand de Venise à jouer en Anglais. En attendant elle leur a appris à traduire un sentiment sur le visage et à s’emparer d’un objet pour le faire vivre…

 

Puis ce matin répétitions de deux heures avec Rémi à nouveau, cette fois dans le petit gymnase…Ce qui oblige à savoir se faire entendre!

20190305_093512

Des essais de scènes…Les garçons jouent les personnages féminins et vice-versa…Le maître mot est l’outrance même si le texte est bel et bien celui de Shakespeare…

Quelques jeux pour s’échauffer…(Avec Adèle qui s’occupe davantage des scènes à réviser en anglais)

 

Une Portia et une Nerissa…revues par les garçons..Mais avec le véritable texte de Shakespeare.

Ensuite les élèves ont présenté leur propre réinterprétation de la scène des trois coffrets en Anglais..Le travail a été bien fait!

20190321_083205

20190321_083251

20190321_083218

Désormais c’est en français le mardi et en anglais le jeudi!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise du prix de la nouvelle historique pour mon élève de troisième, Kimi.

La nouvelle de kimi est ici

Après ma journée de travail, j’ai emmené mon élève recevoir son prix . Elle l’a reçu des mains de l’écrivain Michel Bussi, président du jury cette année…

20190314_175119

20190314_180243

Deux livres de Michel Bussi dédicacés (je lui en est offert un pour la remercier), 10 plaquettes de sa nouvelle, 3 recueils collectifs, un chèque…De beaux cadeaux…

20190314_173840

20190314_175610

20190314_175635 (1)

Kimi et Michel Bussi…

20190314_172311

Bon..et moi aussi j’ai eu mon cadeau..

20190314_193937

Après une interview sur mon atelier poésie, j’ai ramené Kimi chez elle, me suis un peu perdue dans la campagne jusqu’à ce qu’une cigogne m’indique le chemin…

Bravo encore Kimi…

 

 

Concours de nouvelles historiques du Haut-Cailly: Premier prix des moins de 18 ans pour mon Elève, Kimi.

Après Pauline l’année dernière, c’est Kimi, une de mes élèves de troisième également qui remporte le premier prix de la nouvelle historique des moins de dix-huit ans…Le sujet était: Cailly, 1919: Le Temps des retrouvailles…Je te félicite, Kimi, d’autant que je te l’ai proposé dans l’urgence…

Remise du prix le jeudi 14 Mars à 16h (mais c’est une heure de cours ça!) On s’arrangera et je t’emmènerai recevoir ton prix…

Capture1

Capture2

Capture3

capture 4

Capture5

Atelier Poésie: Les cadavres exquis, la suite.

incipitsalvador-font-b-dali-b-font-font-b-surrealism-b-font-abstract-painting-art-vintage-posters

Préparation de la banque de mots dans les chapeaux-melons …

Resized_20190226_123131_1174 (1)

Resized_20190226_123115_8191 (1)

 

Les Élèves:

 

Un autocar rempli d’artistes a été bombardé d’ovules haineux.

Suzane.

 

Un nymphéa proposa une séance d’hypocrisie à son amie mais celle-ci, exorbitée préféra son vannage.

Domitille 

 

Je suis certaine que j’ai pris un tas d’ossements pour éteindre une chandelle.

Fanette 

 

Quand le génie du coffre m’a infligé la perte du nord ,j’étais faible.

Suzane 

 

Un corps déchiqueté a été retrouvé dans une flaque d’ordures à la plage 

Fanette 

 

L’hypocrisie en embuscade, cette désolante mascarade, éteint la lumière.

Héloïse 

 

J’ai mâchonné des ordures, exploré ma bouche ,et animé des potins.

Clémence 

 

Le malade courant vers le nord est enthousiaste à l’idée de sauter dans le cercueil.

Suzane.

 


 

 

Un ovule qui veut se pendre a convenu d’un rendez-vous avec une plinthe.

Suzane.

 

Se serait-il douté que lors de ce rencart, il prendrait du salpêtre en tant que drogue et se retrouverait saltimbanque?

Kimi.

 

Un gnome à l’opéra insulta le pompage du jusqu’au-boutisme et termina sa vie en filigrane.

Domitille.

 

Il faut exploser sous la nappe et crier pour prendre la parole.

Alice.

 

La reine aménage la remarque d’un homme d’une séance de grisou.

Emma

 

Un insecte à voix suave était pourchassé par un inconnu en apesanteur qui voulait le convertir en confiture.

Héloïse.

 

Il est primordial de bombarder les ossements d’éventails haineux.

Clémence.

 

La perte de mon eye-liner n’est pas un prétexte à l’hydrogène!

Suzane.

 

Un herbivore couvert de taffetas mangea un dernier ragoût avant la mort qui viendrait le cisailler pour hérésie.

Kimi.

 

Un génie fait un clin d’oeil à un doigt recouvert de sparadrap pour qu’il prenne le coffre.

Capucine.

 

Un corps rempli d’hypocrisie  qui cherche des salamalecs se déplace dans un champ d’hellébores.

Suzanne.

 

 

« Nos éclats de miroir » de Florence Hinckel (Roman jeunesse)

téléchargement (5)

Auteur : F. Hinckel
Illustrateur : S. Maxwell
Une tranche de vie d’une ado de 15 ans,qui s’ouvre au monde grâce à l’écriture
Résumé : Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande sœur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe… ou parfois se brise.
Je vais te parler de nos éclats de miroirs.
Les tiens, les miens, les leurs.
Dès 12 ans.

Avant de partir en vacances…

L’académie de Rouen est la première zone à être en vacances d’hiver ce 08 février..Une aberration après 5 semaines de cours seulement (le minimum était de 6 semaines il y a encore peu de temps)…Mais cela permet l’étalement de la saison de ski jusqu’en Mars!!!…Il paraît que le rythme de l’enfant est primordial, si, si il paraît…

Alors ce matin, les quatrièmes ont accroché leurs « Fake News » dans les couloirs:

Et les troisièmes ont bénéficié à nouveau de deux heures d’initiation théâtrale: un Shakespeare très..revisité!

Atelier Poésie d’avant-vacances. Cadavres exquis et distribution des livrets…

220px-Exquisite_Corpses_example

Quelques-uns:

 

Une nébuleuse invaincue se retrouve face à un garçon trop gâté.

Alice.

En altitude, le minus nourrit sa géographie avec modération.

Suzane.

Ma réflexion est d’attaquer un blaireau en altitude car il m’a négligée.

Fanette.

C’est fou comme un artiste inconstant peut faire des choses sucrées lors des festivités.

Clémence.

J’ai attaqué le textile harmonieusement sur sa monture. Les gens m’ont prise pour une folle.

Clémence.

Je ne nie pas que c’est déplaisant de commencer à encastrer l’Atlantique.

Fanette.

Un musicien ébouillanté se met à jouer dans un Boui-Boui de Côte d’Ivoire.

Emma.

J’ai emboîté  cet entêtant manoir avec ton joyeux sommier mais j’en ai négligé une partie!

Héloïse.

Un major ébouillante une sculpture dans un festival vaporeux.

Fanette.

Un homme s’esclaffe de la fermeture inopinée du baragouin et le nie.

Emma.

Tout a commencé dans les festivités quand un brachycéphale a posté une encyclique.

Suzane.

 

J’ai enfin pu offrir un livret à chacun des 16 élèves!

WP_20190205_003