De l’ordre du toucher / Eugène Guillevic

Ce n’est pas que j’aie
Quelque chose à dire
De précis, de particulier.

Est-ce d’ailleurs
Qu’il s’agit de dire?

Dire n’est ici qu’un moyen
Pour arriver à quelque chose

Qui serait de l’ordre
Plutôt du toucher,
D’un autre toucher.

Comme si les mots, les phrases Étaient en nous organes
D’un sixième sens.

*

Prenons les champs
Dans la lumière,

Plutôt dans celle du couchant.

Prenons acte de l’horizon,
Faisons-le moins cruel
Qu’il n’est le plus souvent.

Cela dépend aussi
De ce qu’on retiendra
Pour le ciel comme teinte :

Un gris pastel un peu rosé
Avec des veines plus foncées,
D’autres d’or ou de cuivre.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s