Dans l’Atelier (XX)

Birds-nest-copy

Et je me suis installée ici

J’ai cueilli ma propre fable un matin sur le sourire d’un torrent qui jouait aux dés avec une lumière instable aux joues rebondies

j’en ai fait un nid de sable          un tapis désirable convoité par la mer et par les fruits

qui pendent aux branches misérables du temps

Je me suis installée ici

et le chant vibrant de glaïeuls que je lance en plein midi

est destiné à ton seul tympan

 

Barbara Auzou.

8 réflexions sur “Dans l’Atelier (XX)

  1. Maçonné à l’hirondelle
    ton nid est accroché sous la dalle pour ne pas manquer d’ô
    Les sorcières venteuses peuvent s’engouffrer dans la bouche jardinière
    tel le roseau
    moineau tu ploieras sans rompre
    Si le tant se fait rugissant c’est pas par opposition
    c’est juste par agrément
    Quand par ta poitrine tu sonnes à la volée mon tympan gigue…
    N-L

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Dans l’Atelier (XX) — Lire dit-elle – mi nuevo sitio: http://ayblogmiodemivida.home.blog

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s