les perspectives du cœur / Reprise

Ce poème figure dans le recueil Mais la danse du paysage

Val d’Orcia / Toscane

c’était sans doute trop

de l’asymétrie du monde

et de ses travaux de terrassements

trop de vallées qu’on quittait emportant

le souvenir du coquelicot et le goût du miel

comme autant de tendres preuves

nous nous tremblions juste assez

pour nous articuler et pour nous fondre

en tenant ferme le fil de nos pouls accordés

il nous poussait des vers fruités au bout de mains neuves

l’olive offrait l’essor charnu de sa ronde aux joies du rythme

nous offririons nos corps aux soins des champs

c’est à gauche coupant entre cédrats et cyprès

que nous gagnerions les perspectives du cœur

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “les perspectives du cœur / Reprise

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s